dimanche 11 mai 2014

Projet avorté - 1995 - Lights Out

Avant de ressusciter sans plus de succès la série Le Saint, John McTiernan avait comme projet de réaliser pour la chaîne NBC, une anthologie d'histoires fantastiques appelée Lights Out, soit Extinction des feux en bon français.

Lights Out est à l'origine une émission de radio, adaptée ensuite à la télévision de 1946 à 1952. Elle proposait au spectateur demandeur de sensations fortes, de plonger pendant une vingtaine de minutes dans un thriller, dans l'horreur (light) ou le fantastique. Le concept n'est pas nouveau mais il a fait ses preuves. Une bonne anthologie repose autant sur la qualité et des scripts de ses épisodes que sur l'interprétation. Le budget n'était pas très élevé, un épisode pouvait jouer sur l'unité de lieu pour sauver les meubles.

extrait des notules lunaires du numéro 221 du magazine Starlog

Pour déterrer l'anthologie et l'aider à réaliser les épisodes suivant le pilote qu'il se charge de réaliser, John Mctiernan s'est entouré d'un habitué des adaptations télévisuelles des oeuvres de Stephen King, le réalisateur Mick Garris. Le projet n'aboutira pas mais les deux hommes collaboreront sur le téléfilm horrifique Quicksilver Highway, soit une autre anthologie regroupant deux récits de deux écrivains de l'horreur, à savoir Clive Barker avec The Body Politic et Stephen King avec Chattery Teeth.

C'était là toute l'ambition de John McTiernan avec Lights Out, offrir aux téléspectateurs des scénarios de qualité, tirés des oeuvres des meilleurs auteurs du genre. Mais Quicksilver Highway sera un échec. John McTiernan arrêtera de produire des oeuvres qu'il ne réalise pas. Quant à Mick Garris, il reviendra avec succès à l'anthologie horrifique avec la très bonne Masters of Horror. Une expérience intéressante mais qui ne durera finalement pas. Et maintenant, tremblez, à peu de frais :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire